AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 19 Juin - 18:31


ERIN ANALEIGH YOUNG


Elle dit toujours j'veux ça ça ça ! Oh elle est fatigante... Oh elle est pour moi !


Etant né le 24 juillet 1988, plus spécifiquement dans la chatoyante ville de Denver (Colorado), je suis de ce fait âgé(e) de 25 ans. Ainsi, comme vous pouvez aisément le deviner, mon signe astrologique est Lion. Je suis de nationalité américaine même si l'ont peut me trouver de sombres origines canadiennes. Si vous ne l'aviez pas encore remarqué je suis un(e) femme. J'imagine que cela ne doit guère vous étonner.  Mes proches trouvent que j'ai une vague ressemblance avec Emma Stone, c'est amusant n'est-ce pas ? La plupart du temps l'on me qualifie de fatigante, intelligente, intéressante et attirante, négligente, excitante, désespérante, pas très galante, souriante, affligeante, rassurante, désobligeante et énervante... Ce qui me correspond d'ailleurs étonnamment bien. Depuis quelques mois je suis célibataire. A ce propos, je suis définitivement hétérosexuelle et je l’assume. Puisque nous sommes au stade de se faire des confidences, je suis secrétaire médicale et je dois avouer que cela me conviens parfaitement pour le moment. Ma devise c'est définitivement: I live very well with.



VOTRE SECRET ◮ Benedict Powell. C'est lui son secret. Cet homme, dont elle n'est autre que la secrétaire maladroite, semble prendre plaisir à la martyriser chaque jour - bien qu'il se montre tout à fait adorable avec les autres. Pourtant, c'est bien de lui qu'elle rêve chaque nuit. Erin fantasme sur le médecin, et ce, bien malgré elle. Pour rien au monde elle n'oserait l'avouer, se trouvant elle-même ridicule d'avoir de telles pensées. Erin sait que c'est malsain : après tout, ils ont tout de même dix ans d'écart. Mais il la déteste, elle le voit bien, et elle ne sait pas pourquoi - car elle fait des efforts considérables pour réduire ses maladresses face à lui. Alors Erin tente de chasser de son esprit ces pensées peu catholiques. Mais ce n'est pas toujours évident.



✎ elle ne tient pas du tout l'alcool, ce qui ne l'empêche pas d'en boire souvent ✎ marcher sous des trombes d'eau ne la dérange pas ✎ les ballades à vélo font partie de ses passe-temps favoris ✎ malgré ses vingt-cinq ans, c'est une vraie gamine ✎ elle est la maladresse incarnée. Une chute, un objet brisé, une odeur de brûlé ? Ne cherchez pas, c'est elle. ✎ elle aime beaucoup user de son charme pour amadouer les gens (personne ne résiste à ses yeux doux, elle l'a compris depuis longtemps) ✎ est une vraie tempête humaine, même si ce n'est pas forcément volontaire. ✎ elle est assez indépendante ✎ elle a une grande collection de films et de dessins-animés Disney ✎ elle a déjà flirté avec un danois, un grec, un brésilien, un australien et un italien ✎ elle ne parle couramment aucune langue étrangère, mais a des notions suite à ses voyages en Europe, et aime placer quelques mots étrangers dans une conversation (elle a cependant plus de facilités en français grâce à son grand frère installé à Paris) ✎ elle est claustrophobe





couleur préférée ◮ rose
  film favori ◮ the notebook
saison préféré ◮ été
livre favori ◮ les fleurs du mal de Baudelaire
style musical ◮ rock principalement, mais aussi beaucoup de pop et de variétés.


chaud ou froid  ◮ chaud
fidélité ou infidélité  ◮ fidélité
mensonge ou vérité ◮ vérité
ville ou campagne ◮ campagne
Jour ou nuit ◮ jour




△  behind the computer ~
PRÉNOM OU PSEUDO ◮ Emilie ÂGE ◮ 18 ans SEXE ◮ jeune fille OU AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ? ◮ via Wonderwowan  QU'EN PENSES-TU ? ◮ il déchire tout ! FRÉQUENCE DE CONNECTIONS ◮ 5/7.  MOT DE LA FIN ◮ Toujours aussi supportrice des pingouins
 



Dernière édition par Erin A. Young le Mar 2 Juil - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 19 Juin - 18:34



elle a de la suite dans les idées, soudain elle te dit « bonsoir à demain »... mais quand elle danse, belle, franche, une reine... Oh elle est pour moi, tout ça pour moi !


Norah Neewton était sur la table d’accouchement depuis déjà plus de cinq heures, et des nouvelles complications apparaissaient sans cesse. La douleur lui faisait perdre la tête, elle n’avait qu’une envie, c’était de s’endormir pour toujours. Pour ne plus avoir mal. Plus jamais. Ce n’était pas la première fois qu’elle était enceinte, mais c’était en revanche son vrai premier accouchement. En effet, Norah avait déjà eu deux fausses couches. Elle avait mené cette troisième grossesse à terme, mais comme l’avaient prédit les médecins, ce n’était pas facile. Et Norah avait peur. Elle avait peur pour son bébé, peur pour elle et pour Craig, son mari. Elle craignait de ne pouvoir tenir son enfant dans ses bras. Malgré sa vision brouillée par ses larmes, Norah voyait bien les regards inquiets des médecins et de la sage-femme. « Faites ce que vous voulez, » pensait-elle. « Faites tout ce que vous voulez, prenez-moi la vie s’il le faut, mais sauvez mon bébé. » Ce n’est que deux heures plus tard que le bébé sortit complètement. Norah, très affaiblie, parvint à murmurer : « Mon bébé… je veux le voir… je veux… » avant de sombrer dans l’inconscience.
Craig Neewton était au bord de la crise d’angoisse. L’enfant allait mal, sa femme allait mal. Il tremblait de peur et ne savait plus quoi faire. Les médecins venaient d’emmener Norah en soins intensifs. La sage-femme et d’autres infirmières avaient emmené le bébé. Et Craig était resté seul, dans le couloir, complètement ravagé par cette tornade. Puis un médecin s’approcha de lui. Craig le connaissait bien, c’était celui qui suivait Norah depuis la première grossesse. L’homme savait qu’il pouvait compter sur lui. « Comment vont-ils ? Où est le bébé ? Bon sang, on ne sait même pas si c’est un garçon ou une fille ! Je peux le voir ? » Mais le médecin l’observait d’un air désolé. Il avait ce regard qu’ils avaient tous juste avant d’annoncer une mauvaise nouvelle. Craig se sentit pâlir, et ses jambes se dérobèrent. « Non, non, NON ! Je vous en supplie, faites quelque chose ! Norah est faible, elle ne se remettra jamais de la perte de celui-là ! On a mis tout notre espoir dans cet enfant, je vous en supplie, vous ne POUVEZ PAS m’annoncer de mauvaise nouvelle ! » Il s’était mis à pleurer. Les personnes présentes autour d’eux s’étaient même arrêtées pour assister à cette scène déchirante, celle d’un père et d’un mari désespéré, qui, à défaut de croire en Dieu, se mettait à supplier un médecin de lui rendre son enfant en vie. Le Docteur Leeman ne put s’y résoudre. Il connaissait le couple depuis des années, il s’était attaché à eux – chose qu’on ne pouvait malheureusement se permettre lorsque l’on exerçait cette fonction, et il comprenait pourquoi en cet instant. « Je vais faire de mon possible pour sauver votre famille, Craig. » Et Leeman fit demi-tour.
Le médecin fit irruption dans la salle où on s’occupait du nouveau-né Neewton. On tentait une énième réanimation sur le minuscule corps. A son arrivée, la sage-femme secoua la tête. Il n’y avait plus rien à faire. L’enfant était mort. « Heure du décès… » commença un interne. « NON. » coupa Leeman d’une voix ferme. « Mais… » « Je peux encore le sauver. » « Docteur, vous voyez bien que… » « J’ai dit que je pouvais le sauver. » Au même instant, une infirmière déboula dans la salle et s’écria : « Docteur, on a besoin de vous ! Les jumelles Young viennent de naître, il nous manque un médecin ! » Le docteur Leeman eut alors une idée. Il allait pouvoir sauver les Neewton.

Naomy Young était sur le point de prendre ses jumelles dans ses bras. Elle avait déjà deux garçons et une fille, mais elle avait été la femme la plus heureuse du monde en apprenant sa nouvelle grossesse. Son rêve avait toujours été de fonder une grande famille. Elle avait un mari parfait, des enfants adorables, bien qu’assez turbulents, et des projets d’avenir plein la tête. Le bonheur à l’état pur. James et elle avaient passé les dernières semaines à préparer la chambre de leurs futures filles. Ils avaient choisi des couleurs chaudes et avaient choisi les prénoms depuis longtemps. Les jumelles s’appelleraient Erin et Analeigh. L’accouchement de Naomy s’était passé relativement bien, sans complications. James avait été près d’elle, et sa mère surveillait les trois autres enfants dans la salle d’attente. D’ici quelques instants, ses deux petites merveilles allaient apparaitre, et le monde  n’en serait que plus beau.
Mais en voyant le regard du Docteur Leeman lorsqu’il apparut dans la chambre, Naomy comprit que son bonheur allait s’écrouler d’une seconde à l’autre. Son sourire s’éteignit, et la panique l’envahit. « Monsieur et Madame Young… Je suis terriblement navré de vous apprendre ça, mais… l’une de vos filles n’a pas survécu. »

Leeman avait jugé nécessaire de tout avouer à Craig Neewton. Celui-ci, bien que sous le choc, avait néanmoins accepté de repartir avec cette fille qui n’était biologiquement pas la sienne. Les deux hommes s’étaient mis d’accord : Norah n’en saurait jamais rien, et par mesure de sécurité, ils devraient déménager. Washington semblait être une destination correcte. Une semaine après l’accouchement de Norah, les Neewton repartirent de la maternité avec leur nouvelle petite fille, Jude. Craig n’avait rien voulu savoir sur la véritable famille du bébé. Moins il en savait, mieux ce serait pour tout le monde. S’il avait accepté ça, s’il acceptait de vivre avec cet immense secret, c’était dans le but de pouvoir de nouveau noir un sourire et un peu de joie dans les yeux de sa femme. Il en était convaincu, Norah n’aurait pas survécu à la perte de leur nouveau-né. Elle se serait laissé mourir de désespoir. Cet enfant était la clé de leur bonheur.

De leur côté, les Young réussirent à surmonter cette terrible épreuve. Ils rentrèrent chez eux avec une seule petite fille, qu’ils avaient alors décidé d’appeler Erin Analeigh. C’est James qui s’occupa de retirer le deuxième berceau de la chambre, le deuxième transat, la deuxième chaise-haute… Mais ils aimèrent la petite Erin de toutes leurs forces, et avec le temps, la famille redevint la famille la plus heureuse du monde. Erin ne sut jamais rien de cette sœur jumelle mort-née. Elle grandit en revanche aux côtés de ses deux grands frères, Liam et Cayden, qui trouvaient toujours une façon de l’entrainer dans la plupart de leurs mauvaises blagues et idées foireuses. En effet, loin d’être ce genre de grand frère ultra protecteur avec la petite dernière de la famille (enfin quand même un peu, mais pas trop), les garçons avaient plus tendance à tester leurs nouvelles trouvailles sur leur jeune sœur. Ainsi ils découvrirent qu’il ne suffisait pas d’une bonne dose d’élan et de fausses ailes en plumes pour défier les lois de la gravité (Erin eut un bras cassé et une cheville tordue suite à ce saut depuis le haut du toit de la maison), ou encore qu’il était déconseillé d’essayer de faire une course de skate-board dans les escaliers. Et si au début Naomy réprimandait ses deux fils car elle les tenait responsables des nombreux accidents de leur petite sœur, elle abandonna cette idée car elle se rendit vite compte que c’était Erin, en réalité, qui se montrait toujours volontaire pour de « nouvelles aventures », comme elle le disait si bien. Erin était donc une casse-cou, à l’image de Liam et Cayden. Ailyn, leur autre sœur, était l’ainée. Et c’était l’exact contraire d’Erin. Elle était sage, et passait la plupart de son temps à lire ou à dessiner. Elle n’appréciait pas la turbulence de ses frères et de sa sœur, ce qui la rendait plutôt aigrie aux yeux de ces derniers. Toujours la première de sa classe dans toutes les disciplines, même le sport et les mathématiques, elle faisait la fierté de ses parents et des autres membres de la famille. Cayden, Liam et Erin, qui considéraient l’école davantage comme une aire de jeux que comme un endroit sérieux, ne rapportaient pas souvent de bulletins de note brillants. Mais ils étaient heureux, car ils s’amusaient, ils croquaient la vie à pleines dents. En cela, ils trouvaient leur sœur ennuyeuse, et malgré leurs nombreuses tentatives pour la rallier à eux, ils préféraient le plus souvent l’abandonner à ses livres.

Lorsqu’Erin eut 10 ans, Ailyn partit faire des études de commerce à Chicago. Le départ de la plus sérieuse de leurs enfants attrista beaucoup Naomy et James, et ils décidèrent de compenser son absence par un voyage en Europe. Mais ils ne partirent pas seulement pour les vacances d’été, non, c’était un vrai grand départ. Ils vendirent leur maison de Denver et louèrent un appartement à Londres pendant une année. Les Young ne s’en firent pas trop pour le « traumatisme » que leurs enfants éprouveraient en changeant d’établissement scolaire, de ville, de pays, et même de continent. C’était une vraie aventure, cette fois, une vraie de vraie, et les trois gamins n’auraient pu rêver d’une vie meilleure. A Londres, Naomy trouva un emploi dans une agence immobilière et James, en tant que journaliste, vendait ses articles aux grands journaux et magazines de la ville. L’année suivante, ils répétèrent le même schéma à Paris. Les enfants grandissaient, mais restaient toujours soudés et ces changements de vie réguliers ne faisaient qu’accroître leur imagination pour les mauvaises blagues. Naomy et James vécurent cependant l’adolescence de leurs enfants comme un cauchemar : non pas qu’ils étaient infects avec eux, mais les parents passèrent bien plus d’une nuit sans fermer l’œil, se demandant où et avec qui pouvaient bien se trouver Erin, Liam et Cayden. Ils avaient confiance en eux, c’était des chouettes gosses, mais leur imprudence et leur insouciance donnaient beaucoup de cheveux blancs à leur mère.

La famille Young vécut ainsi à Londres et à Paris, mais aussi à Berlin et à Copenhague, avant de s’envoler pour la Grèce. Ils partirent en vacances au Brésil et en Australie, ainsi qu’au Japon. S’ils pouvaient se permettre tout ceci, c’était grâce à la fortune héritée d’une tante de Naomy, peu avant la naissance d’Erin. James et Naomy avaient gardé cet argent pour accomplir ce fameux rêve de toujours : faire le tour du monde.

Cayden finit par devenir adulte et il décida de s’installer définitivement sur Paris, où une jeune demoiselle l’attendait. Après qu’Erin eut terminé (avec difficulté) ses années de lycée, les quatre membres de la famille séjournèrent à Rome, où la jeune fille – qui s’était découvert un succès fou auprès des garçons – rencontra, non pas un bel italien, mais un américain, originaire de Chicago.  Ainsi, lorsque Naomy et James décidèrent de rentrer aux Etats-Unis et d’acheter une nouvelle maison en Floride, où ils passeraient le reste de leur vie, Erin décida de suivre ce jeune Owen (puisque c’était son nom), à Chicago. Elle en profita pour retrouver sa grande sœur, qui s’était mariée et avait déjà deux enfants. En huit ans, Ailyn n’avait pas changé : elle était toujours aussi sérieuse, trop ennuyeuse pour Erin. Mais elle restait sa sœur, et au fond, elles étaient contentes de se retrouver après toutes ces années. Liam avait quant à lui élu domicile à New York, où il vivait de petits boulots. Il venait souvent rendre visite à ses sœurs à Chicago.

Chicago, donc, lieu idéal pour une nouvelle vie. Erin voulait avoir sa propre situation stable – enfin stable à sa façon, bien entendu – et se trouva ainsi un job à plein temps de secrétaire dans un hôpital. Ce n’était pas sa grande passion, mais cela lui plaisait assez. Et surtout, cela lui évitait de puiser dans les dernières réserves d’argent de ses parents, qui en avaient plus besoin qu’elle. Erin était jeune et avait toute la vie devant elle : se trouver un travail pour pouvoir subvenir à ses propres besoins était essentiel. Et puis, elle se sentait bien dans cet hôpital, sans trop savoir pourquoi. Elle détectait une présence familière, comme un fantôme qui se baladait entre les murs, il y avait quelque chose d’invisible qui l’attirait là, bien qu’elle n’ait jamais mis les pieds dans cet endroit. Son deuxième chez elle, en quelque sorte. A son arrivée dans la ville, Erin avait habité avec Owen. Cependant, leur relation ne dura pas plus de huit mois : Erin le quitta du jour au lendemain, parce qu’elle « en avait marre ». Elle déménagea dans un autre petit appartement, et sa vie lui plaisait ainsi. Erin était déjà tombée amoureuse, mais ce n’avait jamais été le grand amour. Bien sûr qu’elle était fleur bleue, et un peu trop sensible à son goût, bien sûr qu’elle rêvait de l’homme parfait et du prince charmant, mais elle avait comme le sentiment que ce n’était pas pour elle. La jeune fille se lassait vite de ses compagnons. Elle voulait la passion, l’aventure, la vraie, comme quand elle se jetait du haut du toit de sa maison d’enfance à Denver, et la routine apparaissait pour elle bien trop vite. L’idée de s’engager auprès d’une personne qu’elle n’aimait pas de tout son être ne lui plaisait guère. Alors elle changeait de petit-ami quand bon lui semblait, et c’était très bien. Et même quand ils se faisaient larguer sans prévenir, les hommes qui avaient fait un bout de chemin auprès d’Erin n’arrivaient pas à la détester. Comment pouvait-on haïr une personne aussi belle, aussi souriante, aussi drôle, aussi naturelle ?

Eh bien, il y avait en réalité une personne qui parvenait à détester Erin. Il ne s’agissait de nul autre que du Docteur Powell. Benedict Powell, pour être plus exact. La jeune fille était récemment devenue la secrétaire du médecin, et très vite, elle avait compris que quelque chose clochait dans leur relation. Car si le médecin se trouvait être un homme absolument charmant avec le monde entier, il était véritablement infect avec la jeune femme. Erin mettait ceci sur le compte de ses bourdes légendaires (elle avait en effet beau être absolument adorable, elle était surtout quintuple championne olympique en terme de maladresse), mais au fond d’elle, elle était convaincue qu’il y avait autre chose. Mais quoi ? Telle était la question. Erin n’avait absolument aucune idée de ce qui poussait Benedict Powell à se conduire de façon détestable avec elle. Le pire dans tout ça ? C’est qu’elle s’était surprise plus d’une fois à avoir des pensées pas très catholiques, l’incluant elle et le charmant médecin. Eh oui. Erin Young fantasmait sur son patron. Cliché, mais vrai. Le grand Docteur Powell qui ne manquait pas une occasion de la réprimander était l’homme qu’Erin désirait. Bien qu’elle se faisait constamment violence pour empêcher ce genre de pensées lorsqu’elles apparaissaient. Quand elle était éveillée, du moins.

Voilà comment on peut la vie trépidante d’Erin Analeigh Young jusqu’à l’heure actuelle. Prenez tout de même garde en vous approchant d’elle, vous pourriez prendre feu par accident, qui sait.



Dernière édition par Erin A. Young le Mar 2 Juil - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : 24 ans
ﮦ ACTIVITÉ : Officieusement, elle est barmaid, en réalité, elle est stripteaseuse
ﮦ CÔTÉ COEUR : Le coeur pris par des sentiments contradictoires
ﮦ MENSONGES : 4154
ﮦ DISPONIBILITÉ : Disponible ♥
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 01/03/2013

one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 19 Juin - 18:38

Bonjour toi t'es canon, on fait des bébés ? :01:
Je me tais avant de me faire taper
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche
Si tu as la moindre question n'hésite pas nous sommes là pour ça I love you

_________________
WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : Vingt-neuf ans
ﮦ ACTIVITÉ : Gérante de la patisserie familiale
ﮦ CÔTÉ COEUR : Il n'y aura toujours que lui...
ﮦ MENSONGES : 3693
ﮦ DISPONIBILITÉ : Je suis là assez souvent pour être dispo
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 30/01/2013

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

I won't give up on us Even if the skies get rough I'm giving you all my love I'm still looking up.


one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 19 Juin - 18:40

Emma
Quel sublime choix I love you
Re-bienvenue et bonne chance pour ta fichette, si tu as la moindre question, tu connais la chanson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 19 Juin - 18:54

Re Welcome avec la bellissime Emma
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 19 Juin - 20:14

Hihihi merci C'est vrai qu'elle est magnifique, Emma. Et encore, le mot est faible
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Sam 22 Juin - 16:27

EMMA C'EST LA MEILLEURE.
Tu vas me garder un lien, hein ? C'est quasiment obligatoire ! :wi:Bon courage pour la rédaction de ta fiche. Tu connais la maison maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Sam 22 Juin - 18:19

Bienvenue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Lun 24 Juin - 7:53

Galaad : Oui, c'est obligé que je te réserve un lien *.*

Et merci ♥

Promis j'essaie d'avancer ma fiche au plus vite, je n'ai pas trop eu le temps ce week-end mais je vais être efficace ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Lun 24 Juin - 8:37

Bienvenue ici ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 26 Juin - 8:04

Emma   J'adore cette fille ! J'espère que je pourrais avoir un lien 

Sinon, bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 26 Juin - 8:15

Tout le monde pourra avoir un lien
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 26 Juin - 18:33

Belle Emma !!!
Je te souhaite la bienvenue parmi nous ^^ !!
Bonne continuation pour ta fiche ♥♥ !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mer 26 Juin - 19:29

Emma est magnifique, c'est un excellent choix !
bienvenue et bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Jeu 27 Juin - 15:31

Emma
Bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Ven 28 Juin - 9:02

J'adore le prénom Erin ♥
BIENVENUE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..." Mar 2 Juil - 17:49

Oh my god l'histoire des jumelles
J'adore ton histoire, ton secret est très amusant, surtout quand on voit l'ours sur lequel elle fantasme , enfin tu as un nouveau personnage en or, en plus avec Emma

Je te valide donc avec grand plaisir, je te réclame un lien et tout le tralala, et le reste de la musique, tu la connais déjà donc éclate toi
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





one more night


MessageSujet: Re: Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..."

Revenir en haut Aller en bas

Erin ~ "Elle dit toujours bonjour comme ça, elle dit toujours au revoir comme ça..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dana / Comme quoi, une femme sans amour c’est comme une fleur sans soleil, ça dépérit...
» Aujourd'hui, maman est morte
» La vie c'est comme certaines drogues, elle est dure...
» Trip "bon vieux temps"
» KATE ★ Il aimait la mort, elle aimait la vie. Il vivait pour elle, elle est morte pour lui.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goodbye Daylight :: RUNNING ON SUNSHINE :: at the end. :: Fiches de présentation-