AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Dim 23 Juin - 21:37


CHARLOTTE "CHARLIE" ROSEMARY VAN HELFIN LIVINGSTON


une citation au choix.


Etant né le 24 avril 1986, plus spécifiquement dans la chatoyante ville de Toronto au Canada, je suis de ce fait âgée de vingt-cinq ans. Ainsi, comme vous pouvez aisément le deviner, mon signe astrologique est taureau. Je suis de nationalité canadienne même si l'ont peut me trouver de sombres origines françaises. Si vous ne l'aviez pas encore remarqué je suis une chèvre. J'imagine que cela ne doit guère vous étonner.  Mes proches trouvent que j'ai une vague ressemblance avec Rachel McAdams, c'est amusant n'est-ce pas ? La plupart du temps l'on me qualifie de forte tête, têtue, impulsive, passionnée, possessive, généreuse, attentive, affective, idéaliste, rêveuse, profonde emmerdeuse, un brin narcissique, cultivée, perfectionniste, douce, délicate, bien éduquée, superficielle . Ce qui me correspond d'ailleurs étonnamment bien. Depuis trois mois je suis mariée à un sombre crétin. A ce propos, je suis définitivement hétérosexuelle et je l’assume. Puisque nous sommes au stade de se faire des confidences, je suis animatrice à la télévision pour une chaîne destinée aux enfants et je dois avouer que cela me conviens parfaitement pour le moment. Ma devise c'est définitivement : I live very well with



VOTRE SECRET ◮ Nous avons tous nos petits secrets, mais le fait d’avoir ouvert la porte au chat qui s’est fait renversé par une voiture et de ne l’avoir jamais avoué n’influence pas vraiment nos vies. Mais il est peut-être mieux de garder ses secrets pour soit. Je n’ai pas de gros secrets pour ma part, pas plus que je n’estime avec commis de grosses erreurs dans ma vie. Il arrive de se tromper, la vie continue. Et en toute honnêteté, puisque vous me posez la question, je dois vous avouez que si l’un de mes proches me cachait quelque chose, je préférerais tout simplement ne pas le savoir. Et si je le savais, ma foi, tout dépendrais de ce que cette personne a à cacher. J’estime avoir une ouverture d’esprit suffisamment grande pour comprendre ce qui est … compréhensible et pardonner ce qui peut l’être.



Il ne vaut mieux pas lui adresser tant qu’elle n’a pas bu sa tasse de café le matin  ✎ Si c’est une petite rigolote dans la vie de tous les jours, elle est très sérieuse sur son lieu de travail et il ne vaut mieux pas l’emmerder ✎ Elle porte un bracelet autour du poignet, gravé à son nom, offert par ses parents à son plus jeune âge. C’est idiot elle le sait mais elle ne peut absolument pas s’en passer, persuadée qu’il lui arrivera malheur ✎ Elle a un tatouage sur l’omoplate droite ✎ Avant elle se rongeait les ongles mais elle a trouvé un excellent moyen pour guérir son addiction : elle a toujours un stylo à mâchouiller dans le coin ✎ Elle fronce les sourcils quand elle est en colère ✎ Elle se mordille la lèvre quand elle cherche à cacher quelque chose ✎ Elle s’attache souvent les cheveux parce qu’elle est incapable de ne pas y toucher toutes les cinq minutes pour être sûr qu’ils soient parfait, quand ils sont détachés ✎ Elle fume quand elle est en colère … Souvent quand Uther est dans le coin ✎ Elle est grincheuse quand elle est fatiguée





couleur préféré ◮ Rouge
 film favoris ◮ Le jour le plus long
saison préféré ◮ Automne
roman favoris ◮ Si c'est un homme
style musical ◮ Classique, instrumental


chaud ou froid  ◮ Chaud
fidélité ou infidélité  ◮ Fidélité
mensonge ou vérité ◮ Vérité
ville ou campagne ◮ Campagne
Jour ou nuit ◮ Jour



△  behind the computer ~
PRÉNOM OU PSEUDO ◮ Ca vous regarde ? Quand vous croisez des gens dans la rue, vous leur demandez comment ils s'appellent ? Oui ? Bon ben dans ce cas, je m'appelle Georgette, voilà. ÂGE ◮ Alors, au risque de me faire tabasser et foutre dehors par les petits jeunes, j'ai quatre-vingt ans et toutes mes dents. Oui bon, d'accord, c'est un dentier que je porte, mais il ne faut pas le dire à tout le monde c'est un secret. SEXE ◮ Tous les jours. Depuis que mon mari a découvert le viagra, ça n'arrête pas. Vous verrez un jour vous comprendrez les petits jeunes. OU AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ? ◮ Je fais partir des meubles, de la décoration, des plantes vertes et de tout ce que vous voulez d'autre. QU'EN PENSES-TU ? ◮ Je l'aime pas, il est moche et les gens sont méchants. VEUX-TU ETRE PARRAINEE?◮ Non merci, j'ai l'âge d'être votre grand-mère à tous alors je ne pense pas avoir besoin d'un parrain. Puis je vous aimes pas de toute façon. FRÉQUENCE DE CONNECTIONS ◮ Tous les jours, l'avantage de la retraite vous comprenez. J'ai bien l'intention de prendre racine sur ce forum. MOT DE LA FIN ◮ J'adore les knackis.
 



Dernière édition par Charlie R. V-H Livingston le Jeu 11 Juil - 22:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Dim 23 Juin - 21:37



△  Il y a toujours dans notre enfance, un moment où la porte s'ouvre et laisse entrer l'avenir


« Tiens-toi droite, ma chérie ». La petite fille regardait sa mère de ses grands yeux bleus. Elle s’apprêtait à protester, mais le regard que son père lui lança l’en dissuada. Se redressant, elle fixa le mur en face d’elle. Ce qu’elle aurait aimé sortir et jouer à l’extérieur avec les autres enfants de son âge. Mais c’était ainsi à chaque fois que ses parents invitaient du monde à la maison. Oh non, ce n’était pas des amis. Son père était un homme d’affaire. Elle n’avait jamais compris ce qu’il était exactement, mais il invitait souvent des gens à la maison et essayait de les impressionner en leur montrant combien sa famille était parfaite. Une famille parfaite … Si seulement. Ils auraient aimés que ce soit le cas, mais ça ne l’était pas. Car quand il n’y avait plus personne, quand elle était seule dans sa chambre, elle entendait sa mère et son père crier. Cela dit, elle n’avait en rien à se plaindre. C’était une enfant choyée, gâtée. Elle portait les plus beaux vêtements, elle ne manquait jamais de rien. Sans être riches, ses parents menaient un train de vie plutôt confortable. Suffisamment pour qu’elle ne puisse prendre des cours de piano et faire de l’équitation. Mais dieu, ce qu’elle pouvait détester le travail de son père. Elle détestait devoir passer son temps à sourire. Elle détestait ne pas avoir le droit de bouger. Mais pour sa famille, elle pouvait bien faire des sacrifices.

*
* *

Le cri l’arracha de son sommeil. La petite fille, alors âgée de douze ans, se redressa dans son lit. Le silence résonna dans sa chambre, si longtemps qu’elle se demanda si elle n’avait pas simplement fait un cauchemar. Mais la voix de sa mère lui parvint une nouvelle fois et si elle ne distinguait pas les propos, elle était au moins certaine qu’elle était en colère. Car c’était bien la colère qu’elle percevait dans la voix de cette femme généralement si douce. Repoussant ses draps, elle bascula ses jambes hors du lit et c’est avec difficulté qu’elle réussit à se stabiliser sur ses pieds. Il faisait froid, mais ce n’était pas un froid mordant non plus. La différence de température entre ses draps et la chambre était tout juste agréable. Sur la pointe des pieds, sans faire le moindre bruit, elle rejoignit la porte de sa chambre, attrapant et enfilant son peignoir au passage. C’est à pas de loups qu’elle rejoignit l’étage d’en bas. La voix de son père lui parvenait aussi, à présent et s’il ne criait pas, il semblait tout autant en colère. Et il semblait … Ivre ? Elle n’avait jamais vu son père ivre, mais elle savait qu’il aimait boire un verre de whisky quand il rentrait du travail. Mais jamais au point d’être dans un tel état. « De toute façon, pour ce que vaux l’honnêteté quand il s’agit de toi ! », hurla-t-il, sans se douter un instant que sa fille n’était pas loin et pouvait entendre tout ce qu’il disait. « C’était il y a douze ans, tu ne crois pas qu’il serait temps que tu tournes la page ? », lui assena sa mère sur un ton dur et froid. Elle avait toujours assimilé sa mère à une femme douce et généreuse et l’entendre parler ainsi lui glaça le sang. Mais plus que tout, c’était cette conversation qui semblait sans queue ni tête qui la perturbait. Elle ouvrit la porte pour se glisser dans le salon, mais personne ne sembla l’entendre. « Douze ans n’ont pas suffis à me faire oublier que tu n’es qu’une salope ». L’insulte la fit sursauter et un gémissement de surprise s’échappa de ses lèvres entrouvertes. Sa mère se retourna instantanément et la petite Charlie eut le loisir de voir son visage figé par la colère. La petite fille voyait ainsi sa petite famille soi-disant parfaite s’écrouler devant ses yeux. Le visage de la grande blonde se radoucit quand elle croisa le regard bleuté de sa petite fille. « Ma chérie, on t’a réveillé ? ». Question rhétorique. Comment leurs cris auraient-ils pu ne pas la réveiller ? Mais elle ne répondit pas, fixant son père d’un regard impassible. Comment pouvait-il affirmer une chose pareille ? Comment pouvait-il être aussi dur avec cette femme au cœur si grand, si généreux ? « Je vais te raccompagner dans ta chambre, mon trésor ». La gamine n’eut le temps de rajouter quoi que ce soit. Sa mère posa sa main contre son omoplate pour la forcer à avancer. Et si elle regagna sa chambre sans broncher, elle était cependant persuadée d’un fait … On lui cachait quelque chose.

*
* *

La dispute avait tout changé. Et si personne n’osait parler de ce qu’il se passait dans cette maison, elle sentait bien que la tension était palpable. Son père passait de plus en plus de temps au travail. En réalité, elle ne le voyait que le week-end, quand sa mère était de garde à l’hôpital. Et ils avaient beau prétendre le contraire, elle savait, oui, qu’ils faisaient tout pour s’éviter. Mais ils étaient si merveilleux avec elle qu’elle était obligée de se demander si tout cela n’était pas de sa faute. Sa mère passait toutes ses journées à la bichonner. Quant à son père, il passait ses week-ends à la trainer aux quatre coins du pays, de parcs d’attractions en parcs d’attractions, ne lui laissant jamais le temps de s’ennuyer. Mais elle savait qu’au fond, ils ne cherchaient qu’à lui dissimuler la vérité. Ils prétendaient que tout allait bien et elle aurait pu le croire, si elle n’avait pas surpris cette dispute. Ils ne se disputaient jamais, puisqu’ils ne se croisaient jamais. Et de l’extérieur, on aurait simplement pu croire à un couple heureux qui n’avait plus assez de temps pour se voir. Mais elle, elle savait. Et le soir, quand elle se posait dans son lit pour lire un livre avant de s’endormir, elle pensait à toutes ces choses auxquelles elle n’avait guère le temps de penser dans la journée quand ses parents étaient présents à ses côtés. La porte de sa chambre s’ouvrit et elle sursauta, son livre chutant sur le sol. « Il est l’heure d’aller au lit », murmura sa mère en entrant pour ramasser le livre qu’elle posa sur la commode. Elle s’approcha du lit et se pencha pour déposer ses lèvres sur son front, en un baiser chaud et rassurant, comme elle seule savait faire. Elle s’apprêtait à sortir, quand la jeune fille se décida enfin à parler de ce qui la tracassait. « Maman … ». « Oui ma chérie ? ». Elle hésitait oui. Ce n’était pas une question facile, pas plus qu’elle n’avait envie d’en connaître la réponse finalement. Mais elle savait qu’elle serait soulagée de connaître enfin la vérité. « Papa et toi … Vous ne vous aimez plus ? ». Une question d’enfant, exprimée avec des mots d’enfants. Mais qu’aurait-elle pu faire d’autre ? Elle voulait qu’on la rassure, parce que derrière ses airs de grande fille, elle n’était toujours qu’une gamine. « Bien sûr que si, ma chérie. Mais … C’est compliqué. Un jour tu seras plus grande et en âge de comprendre. Et là, je t’expliquerais. Mais il est l’heure de dormir, pour l’instant. Alors ferme les yeux et endors-toi ». Plus facile à dire qu’à faire, pour cette enfant à qui on ne voulait pas expliquer ce qu’il se passait dans sa vie. Mais elle n’insista pas, consciente que sa mère n’apprécierait pas. « Je t’aime maman ». « Je t’aime, ma chérie ». Et elle la savait sincère. Mais dieu seul savait pourquoi, elle ressentait de la culpabilité dans sa voix.







△ citation de ton choix


« Je n’arrive pas à croire que ma petite Charlotte ait son diplôme. Tu es encore un bébé ». Elle leva les yeux au ciel, d’un geste exaspéré, bien que son grand sourire trahisse son amusement. Ces dernières années, la situation c’était considérablement améliorée entre ses parents. Et dans un climat plus rassurant, elle avait recentré sa concentration sur un point bien plus important : ses études. Si bien qu’elle n’avait eu à se préoccuper de rien d’autre, si ce n’est d’un ou deux garçons qui s’étaient mis sur son chemin pour parcourir quelques allées à ses côtés. Mais rien de sérieux, cela dit. « Je ne suis plus un bébé, papa », affirma-t-elle d’un ton ferme. « Et ne m’appelle pas Charlotte, tu veux ». Mais il ne l’écoutait pas, trop occupé à discourir avec les invités, venus fêter l’obtention de son diplôme. Il était bien plus fier aujourd’hui que lorsqu’il signait un gros contrat et il l’exhibait comme un trésor, comme un trophée, comme une l’une des merveilles du monde. Et si elle avait pu s’en montrer agacée, elle était tout de même heureuse de voir autant de fierté dans le regard de cet homme qui lui avait donné la vie. Et si sa mère restait en retrait de toute cette agitation, elle n’en voyait pas moins la même fierté dans son regard. « Vous saviez qu’elle a été acceptée à l’université de Chicago ? Eh oui, cette brave petite s’en va vivre le rêve américain ». « Papa, ça suffit, tu ennui nos invités ». Elle lui fourra un coup de coude dans les côtes, son sourire ne la quittant cependant pas. On sonna à la porte et elle haussa un sourcil. En théorie, ils n’attendaient plus personne. Mais d’un autre côté, cela lui permettrait d’échapper un moment à son père le temps de reprendre ses esprits. « J’y vais ». Et s’échappa de son étreinte pour se rendre dans le long couloir qui séparait l’entrée du salon. Et lorsque la porte s’ouvrit, elle aperçut un homme qu’elle ne connaissait pas et qu’elle n’avait encore jamais vu auparavant. « Vous êtes Charlotte Linvingston ? ». Elle hésita un instant, se demandant si elle était sensée confirmer ou au contraire si elle devait lui claquer la porte au nez. Parce que ses cheveux blonds en bataille, ses yeux bleus et son allure débraillée ne lui disaient rien qui vaille. « Et vous êtes ? », finit-t-elle par lui demander. « Alaric Hastings », lui annonça-t-il comme si ce nom était censé lui dire quelque chose. Mais comme elle semblait interloquée et qu’elle ne répondait pas, il se sentit obligé de préciser. « Je vois que ta mère ne t’a rien dit. Je suis ton père ». Son sang quitta son visage et elle blêmit. Non … C’était impossible.






△ citation de ton choix


AH ! Voilà la dernière partie. Tu vois, ce n'était donc pas si long. Bon, bon, pour ne pas te couper dans ta lancée je vais te dire quoi faire et partir aussi vite que je suis apparus ~ Ne pleure pas, tu me reverras bien assez tôt.    Où en étais-je ? Ah oui, ici raconte moi l'histoire de ton personnage. D'où il viens, ce qu'il a fait, etc. Mais attention, tout dois être cohérent et tu ne dois pas quitter la trame principale du forum -ce qui assez évidement, me direz-vous !- Si malgré toutes mes recommandations tu fais une erreurs ce n'est pas bien grave, un administrateur t'aidera à arranger cela. (Parce que, nous ne somme pas aussi monstrueux qu'il n'y parait.    ) Sur ce, bon courage pour la rédaction.   A propos, tu dois au minimum faire 500 mots.


[/color]


Dernière édition par Charlie R. V-H Livingston le Sam 13 Juil - 11:47, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : Vingt-neuf ans
ﮦ ACTIVITÉ : Gérante de la patisserie familiale
ﮦ CÔTÉ COEUR : Il n'y aura toujours que lui...
ﮦ MENSONGES : 3693
ﮦ DISPONIBILITÉ : Je suis là assez souvent pour être dispo
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 30/01/2013

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

I won't give up on us Even if the skies get rough I'm giving you all my love I'm still looking up.


one more night


MessageSujet: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Dim 23 Juin - 21:44

Bienvenue mademoiselle
Emily est tellement jolie
Bonne chance pour ta fichette, si tu as besoin de quoi que ce soit, je me doute que tu as déjà ton admin personnel Arrow mais au cas où j'aime bien être harceler donc n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Dim 23 Juin - 21:50

Tu sais que je t'aime à la folie c'est tout ce que j'ai à dire
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Dim 23 Juin - 21:51

Chacha l'aristochat a écrit:
Depuis que mon mari a découvert le viagra, ça n'arrête pas

Elle fait des rimes en plus, la mignonnette. Rolling Eyes
J'te souhaite pas la bienvenue puisqu'apparement tu me connais pas. :fuck:Même si t'es drôlement sexy, je dois l'avouer. Il va t'en falloir du courage pour me faire aimer ce prénom. je fais cour pour ne pas qu'on découvre ton identité secrète. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : Vingt-neuf ans
ﮦ ACTIVITÉ : Gérante de la patisserie familiale
ﮦ CÔTÉ COEUR : Il n'y aura toujours que lui...
ﮦ MENSONGES : 3693
ﮦ DISPONIBILITÉ : Je suis là assez souvent pour être dispo
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 30/01/2013

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

I won't give up on us Even if the skies get rough I'm giving you all my love I'm still looking up.


one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Dim 23 Juin - 21:54

OMG ! Pourquoi on ne me dit jamais rien à moi !
C'est bon je ne parle plus à AUCUN de vous Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Dim 23 Juin - 21:58

Hetiamour. Fallait bien s'attendre à un événement du genre, de notre part. Tient, d'ailleurs, les avatars sont orgasmique. T'es irrésistible en Emily, c'est officiel.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Lun 24 Juin - 6:58

Azy t'es la copine de ce bg d'uther ! Bienvenidoooooo Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Mer 26 Juin - 8:06

Bienvenue 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Mer 26 Juin - 18:35

Hehehe !! Il y en a un qui est content !!
Bienvenue ma belle et bonne chance pour le reste de ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Mer 26 Juin - 21:53

Hestia - En effet, j'ai une deuxième administratrice à mes pieds, elle est brune, elle est canon :siffle:Je pense réussir avec un troisième et puis après je viendrais te soudoyer, comme ça j'aurais le staff à mes pieds Merci pour l'accueil du coup, même si les vilains pas beaux t'ont rien dit

L'escargot - Fait gaffe à ce que tu dis sur la place publique voyons, on ne sait jamais qu'elles pourraient être les conséquences :siffle:Non, je t'invite plutôt à l'abri des regards Arrow
C'est tout ce que tu as a dire mais ça me plait déjà pas mal

Le chameau - Pour le surnom, cf le titre, je trouve que ça te va bien :siffle:Bah ouais qu'est-ce que tu veux, j'ai une âme de poète :15:Pfeu, c'est une façon d’accueillir sa dame ça. Non seulement tu viens dans ma boîte mail comme un vieux pervers mais en plus tu me souhaite pas la bienvenu. C'est définitive, je ne te connais pas, animal ! Arrow
Moi je trouve qu'Hestia devrait te bouder ! Comme ça en attendant, c'est pas moi qu'elle boude :arrow:Je suis irrésistible ... Mais tu n'en mangera pas mon amour. C'est de bonne guère

Mordylesexy - T'as vu ça ! Et dire que j'suis pas contente. On a du me faire un lavage de cerveau :arrow:Merci

Elijah - Merci

Rosie -
Il ne va pas être content bien longtemps, tu peux compter sur moi pour ça, je vais vite le faire déchanter
Merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Jeu 27 Juin - 15:28

Bienvenuuuue
J'adore ton titre x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Sam 6 Juil - 11:08

Merci Maddy  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Ven 12 Juil - 10:38

Chacha le koala. a écrit:
Elle fume quand elle est en colère … Souvent quand Uther est dans le coin


T'es vraiment... tss.
Je suis trop beau pour être un chameau et, même si c'était le cas, je te prendrais jamais sur mon dos. T'auras qu'à marcher pour la peine, vilaine.  Et si ça te gène tant que ça que je joue les lubriques avec toi, je suis certain que ça ne posera pas de problème à Aurora.  Arrow Néanmoins, l'on doit bien avouer que j'apporte beaucoup à ta fiche, je suis seksi comme tout tûdieu.   Bref, t'en fait pas, je viendrais dans ta chambre pendant que tu dors, tu ne t'en rendras compte que trop tard.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Ven 12 Juil - 10:47

Uther Van Helfin a écrit:
Et si ça te gène tant que ça que je joue les lubriques avec toi, je suis certain que ça ne posera pas de problème à Aurora.

Ne me mêle pas a vos disputes de couple s'il te plaît  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Ven 12 Juil - 11:25

Jolie caleçon uther en passant Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau. Ven 12 Juil - 12:19

ooouh j'aime déjà ton personnage Bienvenue et bonne chance pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





one more night


MessageSujet: Re: (+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau.

Revenir en haut Aller en bas

(+) Le mariage est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameau... Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [JV] Warhammer Online : Age of Reckoning
» DESCENT - A Journey in the Dark (un voyage dans les ténèbres, quoi)
» Boeing envoie deux 777F tout neuf dans le désert
» Mouvement d'un Voleurs
» Maps cachées dans Skyrim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goodbye Daylight :: RUNNING ON SUNSHINE :: at the end. :: Fiches de présentation-