AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

bonnie + she's mad but she's magic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 3:53


bonnie brooke mccartney


she was a beauty queen, but truth is we all fall down


Etant né le 7 août 1992, plus spécifiquement dans la chatoyante ville de New York, je suis de ce fait âgé(e) de 21 ans. Ainsi, comme vous pouvez aisément le deviner, mon signe astrologique est Lion. Je suis de nationalité américaine même si l'ont peut me trouver de sombres origines anglaises et suédoises. Si vous ne l'aviez pas encore remarqué je suis un(e) femme. J'imagine que cela ne doit guère vous étonner.  Mes proches trouvent que j'ai une vague ressemblance avec Claire Holt, c'est amusant n'est-ce pas ? La plupart du temps l'on me qualifie de maligne, extravertie, audacieuse, sociable, téméraire, instable, impulsive, lunatique, narcissique. Ce qui me correspond d'ailleurs étonnamment bien. Depuis un bon nombre d'années je suis célibataire. A ce propos, je suis définitivement bisexuelle et je l’assume plus ou moins, plus moins que plus. Puisque nous sommes au stade de se faire des confidences, je suis serveuse dans un bar et je dois avouer que cela me conviens parfaitement pour le moment. Ma devise c'est définitivement: he destroys life.



VOTRE SECRET ◮ Mon secret n'en est pas un pour la plupart des gens. Ou du moins pour les habitués des bars et nightclubs. Effectivement, mon secret est ma profession, ou devrais-je dire mon échec. Demandez à quelques habitants de Chicago qui fréquentent des endroits douteux quel métier je pratique. Ils vous diront quelque chose comme : « Bonnie qui ? Ah ouais, celle-là. Bah elle est serveuse dans un bar, non ? » Mais si vous posez la même question à ma famille, celle-ci vous donnera une toute autre réponse. « Bonnie ? C'est une danseuse professionnelle ! Je vous le jure, danse classique même. Elle fait ça depuis qu'elle est toute petite, je ne vous parlerai pas de tous les prix qu'elle a raflée, il y en aurait trop ! D'ailleurs, elle pratique maintenant à Chicago. Dès sa première audition, elle a décroché un contrat.» Alors, est-ce que les pièces se mettent en place ?



✎ Elle a commencé la danse alors qu'elle n'avait que trois ans. ✎ Même si elle n'est plus danseuse étoile, elle a gardé l'habitude de s'entraîner et est donc plutôt sportive. ✎ Elle déteste le café mais voue un véritable culte à la théine. ✎ Elle souffre de pyrophobie, ce quie signifie qu'elle à peur du feu. Une bonne façon de la déconcentrer est de jouer avec un briquet à quelques centimètres de sa figure. ✎ Elle n'aime pas qu'on lui fasse remarquer ses taches de rousseur. ✎ Elle adore lire et aime bien les histoires d'amour, même si elle ne l'avouerait jamais. ✎ À l'adolescence, malgré ses airs de jeune fille modèle, elle était assez troublée. ✎ À seize ans, elle a eu une liaison avec un de ses professeurs, de sept ans son aîné. ✎ Elle aime les films qui ont une fin dramatique, elle trouve que c'est plus réaliste que les happy endings. ✎ Elle est accro aux bains chauds, c'est l'une des seules chose qui la détend. ✎ Elle adore la pluie et aime bien sortir durant les averses même si elle revient trampée. ✎ On lui dit souvent qu'elle rit comme une petite fille, ce qui contraste avec ses manières élégantes et séductrices dignes de sa profession.





couleur préféré ◮ mauve.
 film favoris ◮ black swan et the runaways.
saison préféré ◮ l'automne.
roman favoris ◮ fleurs captives de virginia c. andrews.
style musical ◮ oscillant entre le vieux rock et le classique.


chaud ou froid  ◮ chaud.
fidélité ou infidélité  ◮ fidélité.
mensonge ou vérité ◮ mensonge.
ville ou campagne ◮ ville.
Jour ou nuit ◮ nuit.




△  behind the computer ~
PRÉNOM OU PSEUDO ◮ Angie. ÂGE ◮ 17. SEXE ◮ f. OU AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ? ◮ J'y étais, mais j'avais quitté.    QU'EN PENSES-TU ? ◮ Tellement pourri que je suis déjà de retour. VEUX-TU ETRE PARRAINE(E)?◮ Erhm nope. FRÉQUENCE DE CONNECTIONS ◮ 6/7.  MOT DE LA FIN ◮ Je suis soulagée que vous ayez changé l'image de tigre pour Audrey Hepburn, c'est beaucoup moins flippant.  




Dernière édition par Bonnie B. McCartney le Mar 20 Aoû - 16:55, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 3:54



△ I used to be snow white but I drifted



new york, décembre 2001

« Vas-y Bonnie ! » Les yeux de ma mère pétillent, tellement que je les vois d'où je me tiens. Son sourire est tellement large, tellement exagéré que son visage, d'ordinaire si joli et serein, en est déformé. Pour couronner le tout, elle applaudit hystériquement, alors que le numéro n'est clairement pas terminé. Mais je n'y vois aucun inconvénient. Je suis au-dessus de cela, au-dessus d'elle et tous ces gens qui m'observent de leurs sièges en bas de la scène, le regard brillant d'admiration et ce, même si c'est cette même admiration qui me pousse aussi haut.  Je me nourris de leur attention et je ne leur donne rien en retour, si ce n'est que ma performance. Heureusement, c'est exactement ce qu'ils attendent de moi. Alors je tourne, je saute et je m'envole au rythme de la musique pendant qu'ils me couvent du regard. Je suis bien, très bien même. La bonnie de neuf ans, elle ne vit que pour ses foutus spectacles de ballet. Parfois,  elle se promène en chausson dans la maison familiale juste pour le plaisir de le faire. Dans ces moments, Mme McCartney ne peut pas s'empêcher de s'emballer comme la mère étouffante qu'elle est. Elle commence à fabuler, elle l'imagine à vingt ans, danseuse professionnelle, belle comme un cœur avec un petit copain galant et séduisant prêt à tout pour sa Bonnie. Puis, elle voit sa fille à trente ans, toujours aussi belle et bonne danseuse. Sauf qu'en plus d'un copain à tomber, elle a une gosse. Une petite blondinette, une enfant magnifique, passionnée de ballet et prête à suivre les traces de sa mère. Bonnie de neuf ans, elle veut la même chose. Oh, comment je le veux.  Le moins qu'on puisse dire, c'est que je suis destinée à mener une existence parfaite. Il n'y a pas que moi et ma mère qui le pense. C'est le cas pour tout notre entourage. Les amis de mes parents, les voisins, les professeurs, les camarades de classe... Qu'ils m'aiment, qu'ils m'admirent ou qu'ils me haïssent, ils savent. Ils ne peuvent pas l'ignorer, surtout pas quand ils me voient danser ainsi, gracieuse, passionnée et confiante. Passionnée et confiante, je le suis à un tel point. C'est peut-être pour ça que sur scène, je me distingue des autres petites filles. Elles sont tout belles et gracieuses, j'en conviens, mais elles ne tiennent pas autant à la danse que moi. Certaines se voient forcées de prendre des cours à cause de leurs parents. Moi, je suis ici parce que je le veux. Personne, je dis bien personne, ne pourrais me faire faire quelque chose que je ne voudrais pas faire. L'autre chose que je possède et qu'elles n'ont pas nécessairement est la confiance. Elles sont timides. Pas moi. Moi, je suis sûre de moi, je suis flamboyante. Ce n'est pas pour rien qu'on me remarque. Ce n'est pas pour rien que, alors qu'on se penche toutes pour faire la révérence sous un tonnerre d'applaudissement, j'ai l'impression d'être la plus acclamée. Je suis la plus acclamée. Et très certainement la plus narcissique de tous les jeunes danseuses âgées de moins de dix ans.


new york, octobre 2008

Un regard qui s'ancre au miens et qui me grise de toute sa passion, un souffle dans qui se perd sur mes lèvres et une main dont je sens la chaleur sur ma cuisse. À tous les vendredis après-midi, c'est le même refrain. Pourquoi le vendredi, pourquoi pas un lundi ou un jeudi ? Étant donné que je suis une adolescente occupée et que vendredi est ma seule journée de libre. Toute ma semaine est très chargée, ponctuée de pratiques de danse et de bien d'autres activités. Mais le vendredi, je suis libre. Alors, pendant que ma mère me croit à la bibliothèque du lycée en train d'étudier d'arrache-pied, je suis ici, dans cette salle de classe qui sert généralement au cours d'anglais, avec mon professeur de cette même matière. Nous étudions... à notre manière. Fort plus tactile que la technique classique, dirais-je, mais très agréable. « Bonnie...» il soupire. « Pete. » je réponds. Ma main posée sur sa nuque, mon front collé au siens, je garde les yeux fermés, mais je devine qu'il sourit.  « Il ne faudrait pas...» commence-t-il avant de poser ses lèvres sur les miennes. Il se détache après un moment et continue. « Il ne faudrait pas que tu t'échappes et que tu m'appelles comme cela devant les autres élèves. » Je me recule et adopte un air faussement étonné. « Pourquoi ça ? » L'espace d'une seconde, il semble horrifié. Puis, sans pouvoir me retenir, je laisse échapper un petit rire et il se détend. « Franchement Pete, tu crois que je suis stupide ? »   je demande en caressant sa joue. Il attrape ma main et la garde dans la sienne. « Bien sûr que non mais... » « Mais ? » je penche gracieusement la tête sur le côté et lui adresse un regard curieux. « Tu ne trouves pas que ça commence à devenir dangereux, tout ça ? » Je pourrais faire l'innocente et lui demander de quoi il parle, mais il sait que j'ai compris. « Ça l'a toujours été. » je réponds, en haussant les épaules. « Je sais, mais tu ne te dis pas que...» je le coupe en plaquant mes lèvres sur les siennes. Cela ne me vient pas d'un élan de passion soudain, je veux seulement qu'il se taise. Je tiens à cette liaison parce que je n'ai pas à me prendre la tête - ces baisers volés après la classe sont tout ce qu'il y a de plus simple. Nous ne sommes pas en couple, je ne lui dois rien et réciproquement. « Ne rendons pas la chose dangereuse et compliquée, d'accord ? » je lance en me décollant. Puis, sans lui laisser le temps de répondre, je lui tourne le dos et sors de la salle, mettant fin à notre « entretient ». Bonnie de seize ans, elle est pire que celle de neuf ans. Elle est fière, égoïste, manipulatrice et probablement toujours aussi narcissique. Elle adore se donner en spectacle et pas que sur scène. Elle aime se faire désirer, la jouer mystérieuse et laisser les gens en plant, comme maintenant. Elle sent le regard brûlant de son professeur alors qu'elle franchit le seuil de la porte. Où va-t-elle maintenant ? Elle va retourner chez elle, comme la bonne fille qu'elle est et raconter un mensonge à Mme McCarney comme quoi elle a bien étudié. Alors qu'elle franchit le dernier couloir qui la sépare de la porte principale, elle heurte une autre élève mais ne se retourne pas pour s'excuser. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que cette élève est au courant pour la liaison entre Bonnie et Pete, elle a tout vue. Mais l'élève ne dira rien. Elle a espoir que Bonnie l'apprécie, comme bien d'autres. Pour cela, elle va se taire. Mais Bonnie elle s'en fiche. Très franchement, elle n'arrive même pas à se souvenir du nom de cette fille, alors que celle-ci lui a évité de se retrouver dans une situation plutôt terrible qui lui aurait coûté beaucoup. Elle est comme ça, Bonnie.


chicago, février 2013

« Comment s'est déroulée ton audition ? » Je ne réponds pas et me contente de coincer le combiné entre mon épaule et mon oreille. « Bonnie ? » « Oui ? » « Ton audition ? » Bonnie de 21, elle n'est pas aussi détestable qu'auparavant. Bien sûr, elle a toujours quelques petits problèmes d'attitude, mais rien de majeur. Pourtant, Bonnie s'apprête à sortir le plus gros mensonge de sa vie, et à sa propre mère. Sinon, comment pourrait-elle lui avouer qu'elle s'est plantée à son audition ? En fait, ce serait un euphémisme. Bonnie ne s'est pas « plantée », elle a massacré cette audition et ce dans le mauvais sens du terme. Elle, la danseuse étoile, celle qui remporte toujours tout, a foiré avec un f majuscule. Depuis ce matin, elle n'a fait que repasser l'audition dans sa tête pour tenter de comprendre ce qui était arrivé, mais elle n'y est pas arrivé. Probablement parce qu'elle se sent trop humiliée, épuisée et désillusionnée pour penser clairement. Elle n'a qu'une envie, c'est d'aller se mettre en boule dans son nouveau lit et se morfondre. Elle est consciente du fait que ce serait probablement exagéré et que ça lui donnerait un petit air de dramaqueen, mais elle ne se sent d'attaque pour rien d'autre. Surtout pas pour briser tous les espoirs de sa mère. Alors elle respire à fond et elle ment. « C'était super ! » Un cri de joie vient me vriller les tympans. « Je le savais, je le savais ! Ma Bonnie ne rate jamais. Oh ma chérie, je suis si fière de toi...»  J'ai l'impression de voir le mensonge planter ses griffes dans la réalité de ma mère et s'y cramponner. Il est officiellement trop tard pour revenir en arrière. « Merci, maman. » C'est tout ce que je trouve à dire. Si mon audition se serait réellement bien déroulée, je n'aurais aucun mal à entretenir ma mère sur le sujet. Mais comme ce n'est pas le cas, j'ai plus de mal à parler et j'ai peur de finir par me trahir, si je discute trop. Heureusement, mon interlocutrice met fin à notre conversation. « Écoute, je dois y aller, mais je te rappellerai tout à l'heur, quand ton père serait rentré. Tu pourrais lui annoncer la nouvelle toi-même, et tu nous donneras des détails ! » « Super ! » Clic. Super.   





Dernière édition par Bonnie B. McCartney le Mer 21 Aoû - 22:05, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 7:57

Bienvenue jolie blonde, bon courage pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : Vingt-neuf ans
ﮦ ACTIVITÉ : Gérante de la patisserie familiale
ﮦ CÔTÉ COEUR : Il n'y aura toujours que lui...
ﮦ MENSONGES : 3693
ﮦ DISPONIBILITÉ : Je suis là assez souvent pour être dispo
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 30/01/2013

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

I won't give up on us Even if the skies get rough I'm giving you all my love I'm still looking up.


one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 9:09

Claire  Quel bon choix  
Bienvenue mademoiselle, bonne chance pour ta fichette si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite surtout pas, nos boites mp sont là pour ça  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 10:40

Claire    
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 11:58

Welcome aboard

Hestia a tout dit, si tu as besoin de quoique ce soit, que tes ailes te portent jusqu'à nos boîtes MP
En revanche, je craque je l'avoue sans faille, la curiosité me dévore et ... qui étais-tu auparavant?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 14:00

Merci, vous tous   

nikolaas: J'étais Cian  


Dernière édition par Bonnie B. McCartney le Mar 20 Aoû - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 14:16

On peut dire que le bistouri t'a superbement réussit Car ... Claire
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 14:17

Welcome belle blonde
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 15:02

Merci   


Dernière édition par Bonnie B. McCartney le Dim 18 Aoû - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 16:48

Bienvenue à toi jolie Bonnie =D !! Claire est tellement belle  !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 16:51

Bienvenue petit ours brun et bon courage pour ta fiche I love you
Tu connais déjà la famille Onemorenightienne, donc si tu as besoin de quoi que ce soit, il ne faut surtout pas hésiter n.n
Claire est un super choix d'avatar, j'approuve à 1000%, tout comme ton choix de pseudo d'ailleurs.
Love love petit Cian ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Dim 18 Aoû - 17:11

Merci calin  ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic Jeu 22 Aoû - 0:41

J'aime beaucoup ton écriture, ainsi que ton histoire. Quand à Bonnie ... elle déchire Elle promet d'être très intéressante à suivre Je pense que je viendrais d'ailleurs te réclamer un lien avec Logan

Je te valide donc avec un grand plaisir, d'autant plus que j'adore réellement ta blonde Tu connais la musique, n'oublie pas de recenser ton avatar, de faire tes fiches de sociabilités, de te donner un toit, et puis, de choisir un clan afin de t'amuser avec nous et mieux t'intégrer Même si tu es un visage connu Enfin un visage ... tu m'aurais compris

Amuses toi bien surtout, et n'hésite pas à venir nous voir à la moindre question et à nous rendre visite sur la CB, tu verras que Jake a une manière bien à lui de l'animer
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





one more night


MessageSujet: Re: bonnie + she's mad but she's magic

Revenir en haut Aller en bas

bonnie + she's mad but she's magic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Magic: the Parody
» Tournoi Magic BXL
» Peut-on être fondamentalement mauvais à Magic et le rester?
» Fin du programme Magic Player Rewards
» un site magic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goodbye Daylight :: RUNNING ON SUNSHINE :: at the end. :: Fiches de présentation-