AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

perry - une passion qui te brûle les ailes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: perry - une passion qui te brûle les ailes. Dim 22 Sep - 22:50



Perry Eddington


La psychologie est la science qui vous apprend des choses que vous savez déjà en des termes que vous ne comprenez pas.


Mon histoire a débuté le vingt trois octobre, dans une lointaine contrée prénommée l'angleterre, me dessinant comme un(e) anglais. Également d'origine anglaise, trente neuf printemps se sont écoulés depuis, le temps coulant et défilant à une vitesse défiant toute imagination. Je me suis façonné, et je suis désormais apte à assumer une personnalité qui m'est unique, mêlée de qualités qui me subliment, à savoir que je suis passionné, travailleur, perspicace, doué avec les mots, possédant du répondant, et suis très très très doué avec ses patients, à des défauts qui m'assombrissent, à savoir que je travaille trop, et m'énerve assez rapidement. Vous endormir, ou vous faire fantasmer sur un physique que des mots ne pourront véritablement esquisser dans votre esprit, serait vous faire du tort, ainsi je me contenterais de dire que je ressemble  étrangement à martin freeman. Je suis donc bien un(e) homme. Vous ne l'aviez deviné ? Ma vie amoureuse est chaotique, mais je sais aujourd'hui m'intéresser aux hommes  et je suis épanoui(e). D'ailleurs, je suis en en couple -près de la rupture-, depuis quelques temps à savoir sept mois, bien que ça n'interfère pas dans ma vie professionnelle. Je suis en effet psychologue. En conclusion, et après ce petit retour sur moi-même, je pense être I live very well with.


Votre Secret
Il ne possède aucun secret. Et ne voit pas pourquoi il en aurait un. Le psychologue se contente d'aider au mieux les personnes qui ont des problèmes « psychologique ». Bien entendu, il voit quand un de ses patients mens. Comme on dit souvent « cela se voit sur le visage quand tu mens ». Nul besoin d'un nez qui s'allonge, ce qui serait contraignant pour beaucoup de gens. Ils ont beau être des menteurs doués. Cela n'empêchera pas qu'un homme puisse un moment ou un autre découvrir « la vérité ». Perry est cet homme là qui cherche à savoir énormément pour aider mieux le patient. Il se doit de desseller le mensonge pour ne pas qu'il souffre éternellement. Ça ne lui plaît guère d'apprendre qu'on lui mente, ou qu'on lui cacherait un élément important. Cependant, beaucoup de patients sont comme ça et il doit apprendre à les contrôler pour desseller la vérité. Il n'abandonnera pas. Ou du moins, il pourrait vous le faire « croire » uniquement pour le supplier.


Tics & Habitudes
il prend son café tous les jours à la même heure, en regardant son journal quotidien ﮦ il dit souvent qu'il est marié à son travail, car il consacre sa vie à son métier et à ses patients ﮦ il ne dort que cinq heures par jour, pas énorme pourtant cela lui va amplement ﮦ il s'énerve rapidement, donc il serait mieux pour tout le monde de ne pas l'énerver ﮦ et si par malheur c'est le cas, il lève la plupart du temps le ton, vous pouvez être sûr qu'on l'attendra au loin. ﮦ il voit également un psychologue, après avoir entendu autant de malheur, il a besoin également de parler ce qui est normal ﮦ vous pourrez chercher mais, cet homme n'a aucune faille, rien qui pourrait le nuire même pas son petit ami ﮦ il porte une grande importance à son physique, il aime que tout soit parfait. Il se doit d'être présentable devant un patient ou un collègue


De l'autre côté du Miroir
Pseudo ﮦ melody. Âge ﮦ 21 ans Sexe ﮦ féminin Où as tu découvert le forum? ﮦ google quelles sont tes impressions? ﮦ il a l'air super   Désires tu être parrainé(e)?ﮦ euh je ne sais pas. Fréquence de connection ﮦ 4/7.  Un dernier mot? ﮦ  



Code:
<taken>martin freeman</taken>  ﮦ <pseudo> perry eddington</pseudo>



Dernière édition par Perry Eddington le Jeu 3 Oct - 20:44, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Dim 22 Sep - 22:51





La psychologie c'est l'art de faire croire aux autres que nous les comprenons.

L'histoire est une galerie de tableau

~ Vie Personnel ~
Il est fils unique d'une petite famille, son père était un soldat britannique, quant à sa mère était une musicienne expérimentée. Il naquit un beau soir d'octobre, où il eut tout ce dont il avait besoin amour, argent et sociabilité pour s'adapter à ce nouveau monde. Il grandit comme tous les enfants de son âge. Il eut même quelques amis qu'il appréciait beaucoup et qui ne le quittèrent pas. Il rencontra même son premier amour d'enfance, une charmante demoiselle cultivée qui voulait devenir médecin. Et lui à ce moment-là voulait aller en droit, pour avoir de brillantes études et un bon travail. Il vécut un amour presque parfait, pour un enfant de son âge, cependant elle dut déménager. Déjà au primaire, il eut d'excellent résultat, ce qui ravie les deux parents. Il passa ensuite au collègue, où il réussit à se trouver de nouveaux camarades et également trouver son homosexualité. Perry était tombé sous le charme, d'un bel homme qui était toujours entouré.Il n'eut aucun mal de s'y adapter. Il avait ça dans les fibres, donc il put s'en approcher, pour devenir ami jusqu'à sortir pendant quelques mois ensemble. C'est à ce moment qu'il se rendit compte qu'il était homosexuel et qu'il ne pourrait plus retomber amoureux d'une femme, car il ne trouva pas cette « chose » qui l'attirait. Et puis il avait des problèmes psychologiques qui avaient empêché leur amour de perdurer longtemps. A ce moment, il pensa à ce que l'institutrice avait dit en fin de scolarité « pensez déjà à votre projet d'avenir » Qu'est-ce qu'il aurait voulu comme travail. Il n'en savait plus trop, depuis qu'il avait rencontré cet homme, qui avait tout chamboulé. Il pouvait se permettre de faire le métier de son choix, il avait réussi dans sa scolarité, pour le lycée cela fonctionnait en fonction de son « souhait d'avenir ». Il revoyait même sa mère lui redire : « qu'est-ce que tu aimerais faire mon chéri plus tard ? » Il aimerait pouvoir soigner les personnes avec les mots. En terme professionnel cela s'appelait la psychologie. Le fait de faire croire qu'on les comprenne et qu'à l'aide des mots on peut soigner leurs maux quels qu'il soit. Il trouvait ça brillant et intéressant surtout que cela aiderait beaucoup de personnes à aller beaucoup mieux. Et même son ancien amant de collège, s'il pouvait le revoir pour l'aider.

Le lycée général voilà sa voix pour le moment. Il devait aller au lycée pour pouvoir continuer dans une fac où il travaillerait uniquement la psychologie. Il s'en était donné les moyens, il travaillait beaucoup déjà rien que pendant ses périodes scolaires. Ce qui surpris beaucoup ses parents de le voir aussi motivé pour devenir « psychologue » comme si cela le touchait énormément. Il n'avait pas tort effectivement. Le fait d'avoir rencontré ce garçon avait bouleversé son projet. Et il voulait aider les gens dorénavant, comme il pourrait rendre les personnes heureuses. Il n'avait toujours aucun mal à s'adapter, ou même à se faire apprécier. Il était autant aimé des femmes que les hommes, donc il ne s'était jamais senti seul à aucun moment. Il resta deux ans au lycée avant d'atteindre son but. La fac spécialisée en psychologie, cela était beaucoup plus dur. Cependant il s'y donnait toujours autant et il put également recevoir l'aide de quelques amis qu'il retrouvera à l'âge adulte. Et sur qui il pourrait compter. C'est là la vraie recette de l'amitié. Il apprit à ce moment-là qu'il allait avoir deux soeurs, des jumelles absolument charmantes. Il tiendra beaucoup à elles et viendra souvent les voir pendant les vacances pour apprendre ensuite qu'il aura bientôt une « prochaine ». La famille c'était important pour lui. Il se sentait obligé de venir les voir surtout quand la dernière vint au monde et qu'elle aurait besoin de voir son grand-frère. Il ne put pas rester longtemps, il avait décidé de quitter tout pour partir ailleurs apprendre la psychologie. [...]

~ Vie Professionnel ~
Il voyagea beaucoup pour acquérir beaucoup d'expérience. Il devait avoir une approche du patient pour qu'il se sente bien et qu'il n'est aucun mal à divulguer certaine information importante. Cela allait prendre du temps, voire même plusieurs années consécutives. Il le savait déjà, mais il avait besoin d'apprendre avec des psychologue de différents pays pour apprendre leur « manière » de parler au patient. Il observa attentivement et remarqua la façon dont il s'adressait à eux, comme si sa vie en dépendait. On voyait qu'il aimait leur travail et que chacun avait sa façon d'atteindre leur but. Il nota tout sur un bloc note particulier, pour ne rien oublier de son apprentissage. Et de là il put ce forger sa propre personnalité, un homme fort, dont rien ne peut atteindre même pas les larmes, ou les insultes des patients, qui perdrait leur patience et qui critiquerait son travail. Un homme qui n'abandonnera aucun patient, comme si sa vie dépendait de leur bonheur. Il sera être patient, oui être énormément patient pour chaque patient qui aurait besoin de lui parler et de se défouler pour se libérer d'une souffrance.Là il faudra qu'il se contrôle pour ne pas gueuler sur ses patients, vu que cela lui arrivera souvent d'être furieux, contre un patient et que dans ces moments-là il lève souvent la voix, même s'il ne le devait pas, c'est un trait de sa personnalité qu'il ne peut enlever. Et comme ils pourront le voir, ce n'est pas parce qu'ils sont patients, qu'il se laissera marcher sur les pieds. Cependant, personne ne pourra le blâmer. Il sera le meilleur psychologue du pays et sera s'y prendre mieux que quiconque avec n'importe quel patient. Il sait comment s'adapter en fonction d'un enfant, d'un adulte, ou même une vieille personne. Il sait les comprendre et leur parler mieux que personne et trouvait comment régler leur problème. Il tisse de vrais liens avec chaque patient, qui se lie d'amitié avec lui et qui au cas de problème, pourrait revenir sans aucun problème. On peut le dire qu'il est perspicace. Il cherche d'abord à avoir leur confiance, pour mieux leur parler et qu'ils n'ont aucun mal à parler de leur problème, même les plus dur. Et si un d'eux se montre plus dur, il sera lui montrer avec les mots qu'il ne guérira pas de cette façon.

Lorsqu'il s'installa à son compte à Chicago, il fut à ce moment un psychologue reconnu, ayant déjà pratiqué dans différents pays. Il fut même recommandé par plusieurs psychologues, ou même patient. Il était considéré comme le meilleur des psychologue et avait toujours une ribambelle de patient qui attendait patiemment. Les patients appréciaient beaucoup, pour savoir expliquer correctement les mots qui viendraient guérir leurs maux. Il avait un vrai don pour ça et aucun patient ne pourrait dire le contraire. Il n'avait peut-être pas terminé pour tous les patients, cependant ils en ressortaient toujours beaucoup mieux. Et chaque fois on entendait de la bouche de certains patients : « Le docteur Eddington est vraiment bien. Je te le conseille, si un jour tu as besoin de parler à un psychologue. » On pouvait même dire que c'était quelqu'un d'important. Il était toujours bien habillé et coiffé et ne manquait aucun rendez-vous avec ses patients. Il arrivait même qu'il en prenne plus que d'habitude. Cela ne le dérangeait pas, il adorait son travail et finalement le travail seulement lui plaisait. Il ne lui manquait rien, rendre des patients heureux c'était ce qui le satisfaisait le mieux. Il faisait en sorte de régler toujours leurs problèmes, car il ne supportait pas qu'un patient sorte au bout de temps séance sans son problème résolu. Il fait toujours en sorte de régler tous les problèmes, même ce que d'autres ne pourront résoudre vu la complexité du problème.


~ Vie Amoureuse ~
Il y a sept mois de ça il rencontra un jeune homme de son âge, qui était un étudiant universitaire. Il était en simple balade, tout ce qu'il y a de plus banal, vu que c'était son jour de repos comme d'autre. Il était allé prendre une bouteille de vin et sa pâtisserie préférée pour ce faire plaisir après avoir aidé autant de personnes. Et c'est là qu'il aperçut un bel homme, pleine de fougue et qui semblait a priori être seul et quelque chose lui disait également « homosexuel ». Il alla donc à sa rencontre, en parlant de leur étude et de son métier dans la même occasion. Ils parlèrent beaucoup de temps ensemble et échangèrent leurs numéros pour se revoir prochainement dans un bar pendant le week-end ou un jour de congé. Il retourna chez lui heureux d'avoir pu rencontrer un nouvel homme. Ce fut même lui qui rappela pour donner rendez-vous au bar pas loin de son appartement ; Et comme il se doit, il paya pour lui même si l'autre cela ne devait pas le déranger. Il lui demanda s'il aimait les discothèques et la réponse avait cependant déçu son nouvel amant. Qui lui appréciait y aller de temps en temps. Lui semblait aussi faire du sport, tout son contraire apparemment les « contraires » s'attirent. Ce n'est pas ce qui allait empêcher de les revoir. Quelques semaines plus tard, ils décidèrent de sortir ensemble. Il ne s'attendait pas à ce que Perry soit plus attaché à son travail, qu'à passer du temps avec lui. Il avait remarqué qu'il passait moins de temps ensemble et qu'il prolongeait toujours son travail. Il travaillait beaucoup trop, et ça tout le monde le disait à son propos, même ses soeurs qui disaient qu'il allait tomber malade. Il s'en moquait un peu, cependant pas son amant. Et pourtant il avait prévu d'habiter ensemble, mais vu le temps qu'il prend pour son métier comment allait-il chercher un appartement plus grand ? Il prit cependant initiative de lui en parler la première dispute du couple.

Il refusait d'abandonner son travail, au détriment de sa vie personnelle, mais il promit de faire un effort pour leur avenir. Un beau jour, il décida d'aller voir un magasin d'immobilier pour voir les appartements. Ils en avaient fait plusieurs, seulement car, il voulait rester proche de son bureau. Il trouva la « perle rare » qui paya sur-le-champ pour emménager quelques semaines après, le temps de son congé vu qu'il n'en a très peu dans l'année voir même le mois également. Ils vècurent ensemble dans cet appartement, même si cela ne changeait rien qu'il ne se voyait peu. C'est là que le problème commença, il commençait à s'ennuyer et à moins s'attacher à son compagnon. Que celui-ci décida un jour de le tromper avec un autre. Il apprit car il revenait de son travail, quand il aperçut dans leur chambre, en train de coucher ensemble. Il fut dégoutté, qu'il jeta l'autre homme dehors, d'un ton à faire fuir toute une population. Les disputes s'enchaînèrent, se reprochant tous les torts, l'un qui était toujours autant absent et qui ne fait pas d'effort. Et l'autre qui n'essaye pas de le comprendre et qui n'est qu'un sale trompeur. Il y en avait toutes les semaines des comme cela et au bout d'un moment, il n'en pouvait vraiment plus. Il décida de rompre avec lui, mais cela est encore en cours de rupture, ils doivent trouver un arrangement pour appartement et également les objets. Et depuis qu'il a ce patient au nom de Edlys tout est devenu compliqué. Il ressentit quelque chose pour lui, sans en avoir dit un mot à son bientôt ancien amant. Ce qui risque d'être beaucoup plus tendu prochainement.




Dernière édition par Perry Eddington le Mar 24 Sep - 15:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : Vingt-neuf ans
ﮦ ACTIVITÉ : Gérante de la patisserie familiale
ﮦ CÔTÉ COEUR : Il n'y aura toujours que lui...
ﮦ MENSONGES : 3693
ﮦ DISPONIBILITÉ : Je suis là assez souvent pour être dispo
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 30/01/2013

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

I won't give up on us Even if the skies get rough I'm giving you all my love I'm still looking up.


one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Lun 23 Sep - 9:30

Bienvenue officiellement ♥️
Je suis contente de te compter parmi nous  
Bonne chance pour ta fichette I love you si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Lun 23 Sep - 13:28

Bienvenudo señor psychologue
Garde-moi une place de patiente au chaud !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Lun 23 Sep - 16:42

merci à vous deux I love you 
aurora aucun soucie  
Revenir en haut Aller en bas
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : Vingt-neuf ans
ﮦ ACTIVITÉ : Gérante de la patisserie familiale
ﮦ CÔTÉ COEUR : Il n'y aura toujours que lui...
ﮦ MENSONGES : 3693
ﮦ DISPONIBILITÉ : Je suis là assez souvent pour être dispo
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 30/01/2013

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

I won't give up on us Even if the skies get rough I'm giving you all my love I'm still looking up.


one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Lun 23 Sep - 19:21

Pour moi c'est bon, maintenant j'aimerais l'avis de Edlys et je te validerais   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Lun 23 Sep - 19:45

J'attendrai qu'il me donne son accord alors.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Lun 30 Sep - 19:02

Désolé du retard...  
C'est bon pour moi sinon  .
Revenir en haut Aller en bas
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : Vingt-neuf ans
ﮦ ACTIVITÉ : Gérante de la patisserie familiale
ﮦ CÔTÉ COEUR : Il n'y aura toujours que lui...
ﮦ MENSONGES : 3693
ﮦ DISPONIBILITÉ : Je suis là assez souvent pour être dispo
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 30/01/2013

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

I won't give up on us Even if the skies get rough I'm giving you all my love I'm still looking up.


one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Lun 30 Sep - 20:31

Impeccable je valide alors, amusez vous bien  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold, Silver & Bronze
avatar





ﮦ ÂGE : Vingt-neuf ans
ﮦ ACTIVITÉ : Gérante de la patisserie familiale
ﮦ CÔTÉ COEUR : Il n'y aura toujours que lui...
ﮦ MENSONGES : 3693
ﮦ DISPONIBILITÉ : Je suis là assez souvent pour être dispo
ﮦ A WINDFALL LANE DEPUIS LE : 30/01/2013

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

I won't give up on us Even if the skies get rough I'm giving you all my love I'm still looking up.


one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Lun 30 Sep - 20:31

Ah non autant pour moi, Perry tu n'as pas choisi de groupe ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Jeu 3 Oct - 20:46

voilà
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes. Jeu 3 Oct - 22:05

Have fun ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





one more night


MessageSujet: Re: perry - une passion qui te brûle les ailes.

Revenir en haut Aller en bas

perry - une passion qui te brûle les ailes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite nouvelle sur pullip passion =$
» Site Aviation Passion
» La Passion du vin via Dégustateurs.com
» Sondage Ipsos/Sanglier Passion
» le donjon wabbit c'est ma passion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goodbye Daylight :: RUNNING ON SUNSHINE :: at the end. :: Fiches de présentation-